2047 : description du monde

En 2047, le monde est un monde où chacun est dans sa bulle.

C'est l'époque où les gens vivent dans la réalité virtuelle; celle-ci a remplacé les réseaux sociaux, les lieux de contact (car on ne sort plus : trop dangereux, trop risqué...) et même les voyages car tout est simulé : lieux, époque, gens.

 

Inst7Inst9

 

2047, c'est un monde où il n'y a plus vraiment de libertés sous couvert de sécurité et de santé, un monde où la motivation est de se protéger et de s'augmenter : comme la réussite dépend de ses aptitudes physiques et cognitives, et puisque les pathologies prédictives et l'algorithme comportemental d'un individu sont connus dès sa naissance, chacun veut donc tricher avec sa nature en s'améliorant via des thérapies géniques ou des implants nanotechnologique : être "augmenté" est l'assurance d'un meilleur job, d'assurances moins chères, de considération sociale plus forte; c'est l'ère de l'humain connecté et totalement sous dépendance des mises à jour et autres "upgrades". Et puisque la vie éternelle nous tend la main, puisque avoir un enfant coûte un investissement hors de portée pour beaucoup, c'est un monde en fort déclin démographique.

Inst6Inst4Inst8

2047 est un monde ultra-connecté où les lentilles connectées (les "connecteurs") ont remplacé le smartphone et le PC. La réalité perçue est plus que jamais simulée et "augmentée" : partout où l'on va, des alertes et des notifications apparaissent; les utilitaires et applis sont activables par la seule pensée et chacun dispose d'une carte biométrique sous-cutanée, le tout relié à un "Cloud". C'est un monde où il n'y a plus besoin de mémoriser quoi que ce soit car toutes les scènes sont sauvegardées. C'est un monde ou chacun est relié à une I.A. qui lui sert d'assistante. C'est un monde où les gens ne savent plus vivre sans tous ces gadgets, un monde où les gens ont perdu toute autonomie.

Inst1Inst5

2047 est un monde où les gens vivent dans la peur et où la douceur de vivre n'est plus qu'un vague souvenir. Un monde où il fait chaud marqué par deux saisons en France : celle des canicules (on dit "douceurs remarquables épisodiques") et celles des inondations (on dit "débordements occasionnels"); un monde où il y a d'un côté les connectés, de l'autre les réfractaires, les survivalistes, les complotistes (bref, tous ceux qui refusent "le progrès") 

Inst10

C'est aussi un monde où "le Monde d'avant" a été largement réécrit et un monde où il n'y a plus de "déviance informative" : chacun regarde dorénavant dans la même direction car chacun a la même information : c'est l'essence même la Communauté et de ses principes symbiotiques.

Inst2Inst3